Gérald Darmanin annonce l’expulsion d’un « imam radicalisé » sénégalais, accusé de prêches discriminatoires

| 4 533


Le ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé, mercredi 10 juillet, l’interpellation en vue de son expulsion dans la journée d’un « imam radicalisé » établi dans l’Aube. Il l’accuse d’avoir prononcé des prêches discriminatoires, notamment envers les femmes.

« Ce matin, nous avons pu interpeller, et il sera expulsé aujourd’hui, un imam radicalisé sénégalais », a déclaré le ministre de l’intérieur sur Europe 1 et CNews. « L’imam a été interpellé (…) à 7 h 20 à son domicile et conduit au commissariat de Troyes où un arrêté ministériel d’expulsion va lui être notifié, a précisé une source policière. Son éloignement [par] Roissy est prévu dans la journée. »

« Cet imam évoque dans ses prêches que les femmes doivent rester chez elles, que les musulmans ne doivent pas se mélanger aux non-musulmans. [Les personnes qui tiennent ce genre de propos] n’ont rien à faire sur le territoire de la République, a affirmé M. Darmanin. Désormais, avec la loi “immigration” et la loi “contre le séparatisme” que j’ai portées, nous avons la possibilité d’expulser des imams radicalisés en vingt-quatre heures. »

Le Monde avec AFP

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.

S’abonner

Contribuer

Réutiliser ce contenu



Source link